Hâte-toi de bien vivre et pense
que chaque jour nouveau
est à lui seul une vie. 
 (Sénèque)
  

PICAXE/picaxe2.pngProgrammes - Balises flash de chantier 4 voies

A la demande de mon camarade Alain j'ai écrit un tout petit programme PICAXE sans prétention pour actionner des balises de chantier qui flashent.

 

 

Cahier des charges

  • un seul PICAXE 08M2 ;
  • chacune des 4 balises flashe à son propre rythme, comme dans la réalité ;
  • deux modèles possibles : balises équipées de 1 ou de 2 LED.

 

Schémas électroniques

Les schémas ont été élaborés avec DesignSpark

Ils peuvent être téléchargés ICI (version à 2 LED) et ICI (version à 1 LED)

Quatre_flashs_SCH.png

Version avec deux LED en série sur chaque sortie.
Attention : les résistances ont une valeur de 82 à 100 Ohms

 

Quatre_flashs_SCH_2.png

Variante avec une seule LED

 

Programme

Le programme a été créé avec LOGICATOR.

Il se présente sous forme de diagramme.

Avant de télécharger le programme, lire CECI. Ensuite, télécharger le code ICI

 

Ce programme ne présente aucune difficulté.

Quatre_flashs_1.png

Il s'agit d'un programme multi-tâches.

Quatre balises ⇒ 4 tâches.

 

 Ci-dessous la version BLOCKLY_logo.png : 

 

BLOCKLY_CAPTURE_Balise_4Flash.png

Avant de télécharger le programme, lire CECI. Ensuite, télécharger le code ICI.

 

Fonctionnement

Chaque programme élémentaire, Début à Début 3, s'occupe d'une sortie.

La durée des éclats des flashs est réglée à 30 millisecondes : instructions [Attendre 0,03].
Cette valeur est fonction du type de LED utilisée.
Suivant le rendement de ces LED, ce temps sera donc ajusté entre 10 et 40 ms pour obtenir un éclat réaliste.

 

Le cadencement des flashs, lui, est déterminé par les instructions «Attendre x,y».

Les temps ont été fixés à respectivement 11, 12, 13 et 15 dixièmes de seconde.
Ces 4 nombres sont premiers entre eux c'est à dire qu'ils n'ont aucun diviseur commun en dehors de 1 et -1.

En conséquence les flashs des différentes balises ne seront pas synchrones. Il faudra attendre 2574 secondes soit 43 minutes pour que la succession de flashs se reproduise à l'identique.

Autant dire que l'observateur ne pourra pas repérer ce cycle et qu'il aura, comme dans la réalité, l'impression que chaque balise est indépendante.

OK ! dans mon calcul j'ai négligé la somme des temps d'éclats des flashs, qui viennent s'ajouter aux 2574 secondes... dans une proportion d'environ de 2,5% ! Vous me pardonnez ?

Merci.



Remarque

On peut choisir d'autres séries.

Par exemples :

  • 8, 9, 11,13 dixièmes de secondes pour des balises qui flashent plus rapidement,
  • 15, 17, 19, 21 dixièmes de secondes pour des balises qui flashent plus lentement,
  • 31, 33, 35, 37 dixièmes de secondes pour des balises qui flashent très lentement.

 

 

Circuit imprimé

On utilise exactement le même circuit imprimé que pour le projet "Feu de camp".

 

Le PCB a été élaboré avec DesignSpark :

Il peut être téléchargé ICI =>PCB_UNIVERSEL_08M2.pcb

Picaxe_feu_camp (2).png

PCB vu depuis le côté composants

N.B. le petit rectangle entouré d'une ellipse rouge correspond au dégagement pour la douille de la prise jack 3,5.

Taille du PCB : 45 x 40 mm

 

 

Quatre_flashs_2.png   Quatre_flashs_3.png

(Les vues 3D ont été construites dans SKETCHUP)
Le circuit de gauche est équipé de résistances de 330 Ohms.
Celui de droite avec des résistances de 100 Ohms.

 

Lien vers la banque de modèles GOOGLE

 

 

Les composants pour le capteur infrarouge ne sont pas montés puisqu'on ne les utilise pas.

La LED de contrôle du chargement du programme n'est pas montée non plus.
En effet, la (ou les) LED montée sur la sortie C0 (broche n°7) sert aussi de témoin de programmation.

On monte deux rangées de connecteurs pour alimenter les LED entre les sorties (connecteurs oranges) et la masse (connecteurs bleus).

 

Remarque importante

La sortie C0 joue un rôle particulier : elle est utilisé comme sortie pour une des balises mais elle est aussi utilisée par le logiciel LOGICATOR pour contrôler le chargement du programme.


En conséquence cette sortie C0 ne doit absolument pas être surchargée au delà de 6 à 8 mA sinon on risque de bloquer le chargement du programme dans le PICAXE.

Il faut donc éviter de monter des résistances inférieures à 100 Ohms pour la version à 2 LED en série et inférieures à 330 Ohms pour la version à une seule LED.

Si vous respectez ces limites vous n'aurez pas de problème. J'ai essayé.

Si malgré tout le programme ne se chargeait pas à cause de résistances trop faibles (82 Ohms ou moins), il suffirait de déconnecter les LED sur C0 pendant le téléversement du programme.

 


 

Complément : flashs photographiques

Le montage à une LED par sortie peut être utilisé pour générer des éclats de flashs photographiques dans une foule ou un stade par exemple.

Une toute petite modification du programme suffit : les temps de cadencement des flashs passent d'environ 1 seconde à environ 10 à 20 secondes.

 

Voici à quoi ressemble alors le programme :

Quatre_flashs_4.png

BLOCKLY_CAPTURE_4Flashs.png

 

Les temps ont été choisis entre 13 et 23 secondes (pas en dixièmes de secondes cette fois) mais rien n'empêche de choisir d'autres valeurs.

Choisissez des nombres premiers ou premiers entre eux.

 

 

Non, non, non...

Je ne vous donne pas le fichier de ce programme.wink

Il est tellement simple de modifier le précédent.

 

Looney_tunes.png

That's all Folk's !

 

 


Date de création : 08/01/2014 - 19:46
Dernière modification : 28/11/2017 - 14:02
Catégorie :
Page lue 2383 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^