Hâte-toi de bien vivre et pense
que chaque jour nouveau
est à lui seul une vie. 
 (Sénèque)
  

Bâtiments - Gouttières N et HO

FABRICATION RAPIDE DE GOUTTIERES :

L'objectif est de fabriquer rapidement des gouttières en cuivre, réalistes et solides, pour nos modèles réduits de bâtiments, à l'échelle HO ou à l'échelle "N".

 

 

Batiment_gouttieres.jpg

Fig.1 : Gouttière terminée pour le toit d'un bâtiment à l'échelle "N".
(pour donner une idée des dimensions, la plaque de base en carton a une épaisseur de 1,8 mm)

Réalisation du bâtiment :  Jacques DELESTRE pour le réseau à l'échelle "N" de la gare de Bourg en Bresse.

(visible sur le site www.bb1601.fr)
 

 

 

1.- Matériel nécessaire :

  • feuille de cuivre recuit ou d'aluminium épaisseur 0,1 mm
  • un plat en acier, épaisseur 2 mm et environ 30 mm x 200 mm
  • un maillet en plastique
  • une plaque rainurée
  • une planchette de découpe
  • un cutter

 

2.- Fabrication de la plaque rainurée :

La plaque va servir de matrice d'emboutissage de la gouttière.

Il est donc souhaitable qu'elle soit réalisée dans un matériau dur : métal ou bois dur.

 

J'ai une très nette préférence pour l'aluminium (ou le laiton) : avec le temps, l'usure de la rainure sera très très faible.

On choisira par exemple une barre d'aluminium de 20 x 5 x 200 mm (ces cotes sont indicatives)

La rainure sera usinée à la défonceuse montée sous table et équipée d'une fraise disque de 2 mm d'épaisseur.

Un deuxième passage décalé de 0,2 mm (avec un bristol d'épaisseur 0,2 mm) portera la largeur de la rainure à 2,2 mm.

N.B. pour ceux qui n'ont pas de défonceuse ou de moyen pour tailler proprement une rainure dans l'aluminium, le paragraphe n°5 ci-dessous traite de la fabrication de l'outil à partir de profilés du commerce.

 

Figure 1. Exemple de rainure usinée dans une barre d'aluminium de 20 mm x 5 mm, fixée sur une plaque de bois :

IMG_7789_A.jpg

Gouttiere_1.png

Bien entendu les cotes de la rainure sont à diviser par deux pour un matrice à l'échelle "N" soit :
Profondeur = 0,5 mm ; Largeur = 1,2 mm (1mm + 2 fois l'épaisseur du feuillard de cuivre).

 

3.- Mise en forme du plat de 2 mm :

Le plat en acier est destiné à servir de poinçon d'emboutissage.

C'est lui qui donnera la forme arrondie à la gouttière.

Il faut donc limer soigneusement un des bords en arrondi régulier.

 

Gouttiere_2.png

CLIC sur l'image pour agrandir

 

4.- Emboutissage d'une gouttière :

  • Découper une bande de cuivre de la longueur de la gouttière et d'environ 10 à 15 mm de largeur.
  • Disposer la bande cuivre comme indiqué sur la photo ci-dessous, avec un petit débordement (à droite) d'environ 2 à 3 mm.
  • Maintenir en place avec du ruban adhésif.
  • Poser le plat de 2 mm à l'aplomb de la rainure.
  • A l'aide du maillet en plastique, "imprimer" progressivement le plat dans la feuille de cuivre.

 

Gouttiere_4.png  

CLIC sur l'image pour agrandir

 

  • Lorsque la gouttière est correctement formée, maintenir fortement le plat dans la rainure.    
  • Former correctement l'angle entre la partie plate (à gauche sur le croquis ci-dessous) et la partie emboutie avec un tournevis ou un bout d'acier.
  • A l'aide du cutter, découper le cuivre qui déborde en plusieurs passes successives. (3 à 4 passes doivent suffire).

Gouttiere_5.png    Gouttiere_6.png

CLIC sur l'image pour agrandir

 

 

  • Extraire délicatement la gouttière de la rainure.

Gouttiere_7.png

CLIC sur l'image pour agrandir

 

 

  • Installer la gouttière sur la planchette à découper et couper la partie plate à la largeur désirée.
    Cette plate-bande servira à fixer la gouttière sur le bord de la toiture.

 

 

C'est terminé !

 

Gouttiere_HO_N.jpg

Deux gouttières : échelle HO à gauche, échelle "N" à droite.

 

 

Pour les puristes...

Il manque un petit détail à nos gouttières miniatures...

... les supports de fixation.

 

Qu'à cela ne tienne.

 

Avant l'emboutissage de la feuille de cuivre il suffit de procéder à une petite préparation :


A l'aide d'une pointe ou mieux avec une roulette fine mais non tranchante (pour ne pas couper le feuillard de cuivre) nous allons marquer des petits sillons sur la feuille de cuivre, à intervalles de 2,5 mm pour l'échelle "N" et 4,5 à 5 mm pour le HO.

Ne pas trop appuyer pour le "N".

A peine plus pour le HO.

 

La feuille ainsi préparée sera emboutie comme indiqué plus haut.

 

... et voilà le résultat !

Si, si, celle-là est à l'échelle "N" !

IMG_7802_A.jpg

 

Pas mal, non ?

 

 

5.- COMPLÉMENT : fabrication de l'outil pour les gouttières à l'échelle "N" :

 

A l'échelle "N" il est difficile d'utiliser la méthode décrite au paragraphe n° 2 pour fabriquer la plaque rainurée.

En effet, la fraise plate devrait avoir une épaisseur de 1 mm.

A ma connaissance, ni DREMEL (pub gratos), ni PROXXON (re pub gratos) ne proposent de fraises plates de cette épaisseur : trop fragiles donc trop dangereuses.

 

Il faut donc trouver une autre idée pour construire la matrice d'emboutissage.

Au lieu d'être taillée dans la masse, elle sera construite à partir de profilés du commerce.

 

Gouttiere_N_outil_1.jpg

Mon prototype est construit à partir de deux cornières et d'un plat en laiton que j'avais en stock.

 

Les croquis ci-dessous donnent les cotes des 3 pièces.

Gouttiere_outil_N_3.png

CLIC pour agrandir

Gouttiere_outil_N_2.png

CLIC pour agrandir

  

Le but est d'obtenir une gorge de 1mm x 0,5 mm (figure de gauche ci-dessus).

Il n'y a donc que deux cotes importantes (figure de droite) :

  • l'épaisseur de la petite cornière qui correspond à la largeur de la gouttière, soit 1 mm,
  • la largeur du plat de façon qu'il dépasse la cornière de la profondeur de la gouttière, soit 0,5 mm.

Dans le cas ci-dessus, le plat utilisé dont les cotes d'origine sont 1,5 mm x 10 mm, devra être limé pour être ramené à une largeur de 9,5 mm.

 

 

Les trois pièces seront maintenues en position et percées ensembles avec soin.

N.B. les trous auront le diamètre exact des vis utilisées pour l'assemblage, de façon à éviter au maximum les glissements relatifs des trois pièces une fois assemblées.

 

Gouttiere_outil_N_4.png Gouttiere_outil_N_5.png

 

Dernier petit détail : on formera un léger chanfrein sur le plat en laiton si l'angle intérieur de la cornière présente un petit congé (image de droite).

 

 

Le fer plat qui sert de poinçon d'emboutissage fabriqué à partir d'une plaque métallique d'épaisseur 0,8 mm.

Cette plaque, compte-tenu de sa faible épaisseur, doit être très rigide.

J'ai utilisé un racloir de finition (vendu chez Castomachin par exemple). C'est une plaque en acier rapide d'environ 60 x 120 mm (suivant le modèle), utilisée en menuiserie pour lisser et obtenir un état de surface poli sur le bois.

 

Comme pour le modèle HO il faut limer un des bords en arrondi régulier afin de former correctement la gouttière.

La photo du début de l'article montre un toit de bâtiment "N" équipé de ses gouttières.
 

 

Remarques :

Si vous ne possédez pas de défonceuse ni de fraise d'épaisseur 2 mm, il est possible de construire la matrice d'emboutissage des gouttières à l'échelle HO de la même façon que celle pour l'échelle "N".
Les profilés choisis auront simplement une taille différente.

 

Sur la photo de la matrice pour les gouttières "N" vous avez sans doute remarqué que la petite cornière en laiton a des ailes qui présentent un petit arrondi (repère "A").
 

 

Gouttiere_outil_N_6.png

 

Ce n'est absolument pas gênant puisque c'est le poinçon qui va donner la forme arrondie à la gouttière.

L'arrondis de gauche repéré "B" n'est pas gênant  non plus.

L'arrondi de droite repéré "B", lui, semble plus gênant. L'angle entre la gouttière et la partie plate qui sert à la fixer n'est pas vif.
Cependant cet arrondi non désiré sera engagé sous le premier rang de tuiles et sera peu visible.

D'autre part un pliage trop "vif" risque de déchirer le feuillard de laiton. Il ne mesure que 1/10ème de mm.
 

 

A vos outils...(forgeron001.gif


Date de création : 17/07/2012 - 21:38
Dernière modification : 01/06/2015 - 09:14
Catégorie :
Page lue 4017 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^